La maison qui fait peur

Une cabane qui développe la perception, la sensation et les émotions autour de la peur.

 A l'extérieur, une cabane en bois au toit de brande, décorée de feuilles d'arbres, d’empreintes de pattes, avec 2 trous sur un côté pour plonger ses mains et toucher des matières...

.Une boîte aux lettres....

Une targette, un cadenas et une paire de clefs.... ET!!!!

 

 Le noir.... une odeur....

Pour entrer,  on peut se munir de lampes torches ou frontales

(prévues dans une boîte) et découvrir l'intérieur qui réserve plein de surprises, à toucher, à sentir, à imaginer.

A l'intérieur: une cuisine avec des  éléments qui se touchent, des boîtes à ouvrir, des ustensiles connus ou inconnus, des dessins de couteaux,... une table tactile, une chaise poilue, une valise contenant photos, objets divers et lettres.... un manteau... des livres.... des miroirs...

La maison permet d'initier  les enfants à la peur pour mieux s'en prévenir et à chacun de  développer ses défenses en s'appuyant sur le langage, l'écoute, l'entraide.

Elle développe la mémoire et  l'imaginaire autour des personnages terribles:loups, monstres... et taquine la peur du noir, la peur de l'inconnu,

 

Son utilisation doit  se prévoir en  petit groupe d'enfants avec

l' encadrement d'une personne référente, susceptible d' accompagner les émotions des enfants .

La maison a été réalisée par Patrick NITARO et Myriam RUEFF, les lettres écrites par Denyse ROBINE.