Le tissage comme fil conducteur....

Tisser la tradition

 

Evangelista SOZA est née et a grandi à Talabre. Elle pratique le tissage en atacameño depuis l'âge de 6 ans, une technique qu'elle a apprise grâce aux enseignements de sa mère. Mère de 9 enfants et âgée de 70 ans, Evangelista préserve et maintient l’art ancien du tissage atacameño, étant considéré comme une véritable enseignante. Elle travaille avec sa fille Adriana Puca, héritière naturelle de cette famille de tisserandes.

Ici, sont nés des tissus et des ponchos aux motifs ancestraux et aux tonalités fortes, basés sur la laine qu'elle récolte elle-même des animaux qu'elle élève chez elle.

 

 

Graciela del Carmen

 

 

 

Graciela est tisserande et habite la petite ville de Dalcahue à Chiloé.

 

  Elle tient une petite échoppe sur le marché artisanal de Dalcahué.

 

 Elle propose ses tissages et vêtements en laine de mouton qu’elle a pris

 

 soin de filer et teindre elle-même. Chaque pièce est unique.